mercredi, 05 avril 2017 04:05

Stratégies de surveillance des téléphones des préadolescents

Nous en entendons beaucoup ces derniers temps à propos des adolescents et de leur utilisation des Smartphones. Il est généralement reconnu et accepté, que les adolescents ont tendance à devenir "accros" à leurs téléphones portables et leurs tablettes, et qu'il y existe toutes sortes de dangers potentiels à être constamment en ligne.

Mais qu'en est-il des préadolescents ? Les enfants utilisent les Smartphones et sont connectés à un âge plus précoce que jamais et ils méritent une surveillance et une protection, tout autant que les enfants plus âgés.

En fait, à certains égards, les jeunes enfants ont besoin de contrôle et de surveillance parentale d'autant plus lorsqu'ils découvrent internet via les Smartphones et autres appareils.

Quel est l'âge approprié pour la possession d'un Smartphone par un enfant ?

Cela n'est pas une question à laquelle il sera facile de répondre. Les experts et les parents ont tous leurs propres théories sur le sujet, mais en fin de compte la décision revient aux parents individuellement.

Il s'agit également d'un sujet difficile parce que les enfants veulent tous des Smartphones et, dès qu'ils peuvent mettre la main dessus, qui peut les blâmer ? Avec tous les jeux et applications ludiques en cours d'élaboration, et, avec la possibilité de discuter avec des amis, de regarder des vidéos, etc., il est facile de comprendre cette attraction.

Et bien sûr, il y a toujours la pression des copains. "Si Jimmy ou Sally en a déjà un, alors pourquoi je ne peux pas en avoir un, aussi ?" Chaque parent connaît cette ligne de questionnement, et il peut en effet s'agir d'un défi que de venir avec une bonne réponse s'agissant des Smartphones.

En fait, il y a quelques arguments assez convaincants en faveur des jeunes enfants possesseurs de Smartphones, en particulier si un logiciel de surveillance a été installé. Par exemple, un Smartphone peut être un outil de suivi très précieux si le parent y a accès, à distance, à travers une application de surveillance. La plupart de ces applications comprennent une fonctionnalité de suivi GPS qui permet à un parent de voir l'emplacement de leur enfant sur une carte en temps réel. Cette capacité à elle seule peut être suffisante pour justifier, que des enfants puissent posséder un Smartphone, même les plus jeunes.

Quoiqu'il en soit, de plus en plus d'enfants sont des utilisateurs de Smartphones à des âges plus en précoces. Une étude récente a révélé que 56 % des enfants âgés de 10 à 13 ans, possèdent un Smartphone. Mais le constat vraiment surprenant est que 25 % des enfants âgés de2 à 5 ans ont déjà un Smartphone.

Les Pour et les contre

Bien sûr, aujourd'hui, la question n'est pas de savoir si un enfant doit avoir un Smartphone, mais plutôt quand il devrait être autorisé à commencer à en avoir un, et, pour en faire quoi ?

D'une part, les Smartphones sont parfaits pour communiquer avec les parents et peuvent aussi être des outils éducatifs précieux. Google Play et l'App Store d'Apple offrent beaucoup d'applications éducatives bien conçues sur une variété de sujets.

Les Smartphones peuvent également être utiles sur le plan logistique. Si un enfant est impliqué dans des activités sportives ou autres activités parascolaires, un Smartphone peut être utile pour la gestion des horaires.

D'autre part, les Smartphones peuvent être très addictifs et, comme je le disais juste avant, il y a beaucoup de dangers potentiels associés au fait d'être en ligne. Le harcèlement en ligne, les prédateurs sexuels, le sexting, les mauvaises influences, la pornographie, les jeux violents et l'exposition à d'autres contenus inappropriés sont autant de choses dont les parents se préoccupent naturellement.

Quelles sont les meilleures stratégies ?

La plupart des experts conviennent qu'avant un certain âge, aucun enfant ne devrait avoir un accès complet à un Smartphone.

Le Dr Pamela Rutledge, directrice du Centre Media de recherche et de psychologie, a déclaré :

«Donner un Smartphone à un enfant qui n'est pas encore entré en classe de Sixième ne serait pas raisonnable, ni approprié au bon développement et à la sensibilité de l'enfant."

Il y a aussi un accord général sur le fait que l'utilisation d'un Smartphone par un enfant d'âge précoce devrait être strictement limitée. Si un Smartphone est donné à un enfant, l'utilisation de celui-ci devrait être limitée aux nécessités, telles que la communication avec les parents.

Une fois qu'un enfant a montré qu'il ou elle peut assumer les responsabilités de base à l'aide d'un Smartphone, d'autres privilèges peuvent être ajoutés.

Jusqu'à ce qu'un enfant soit à un âge et à un degré de maturité où nous pouvons lui faire confiance concernant l'utilisation de la technologie à bon escient, les parents doivent absolument surveiller et contrôler l'utilisation de tous les périphériques connectés à Internet.

En d'autres termes, jusqu'à ce qu'un enfant soit âge de 12 ans ou plus, leur accès aux Smartphones devrait être limité à un usage occasionnel uniquement. Une fois qu'ils sont à un âge où ils sont autorisés à commencer à en porter un, un parent doit faire en sorte que le temps passé en ligne est limité et surveillé de près.

La meilleure façon d'y parvenir est de passer par l'installation d'une application de surveillance, tels que celles disponibles auprès de SpyStealth et mSpy, deux des logiciels de surveillance les plus fiables et utiles sur le marché.

Ces applications permettent aux parents de voir combien de temps leurs enfants passent en ligne, avec qui ils communiquent, et ce qu'ils partagent et visualisent. Ces applications donnent aussi un correctif sur la localisation physique de l'enfant.

Ceci est la façon la plus simple et la plus efficace pour aider à protéger un enfant tout en leur donnant accès à une communication et à un outil précieux d'apprentissage. Il s'agit ici du seul moyen de contrôler totalement les activités en ligne de votre enfant et pour les quelques premières années durant lesquelles, un enfant possède un Smartphone, ce suivi complet est fortement recommandé.

Ces applications représentent le juste milieu entre les extrêmes. Le juste milieu entre le fait de refuser l'accès à une technologie potentiellement dangereuse, et pourtant utile. Et, le fait de donner un Smartphone à un enfant en espérant le meilleur résultat.
Il est possible de gérer le comportement en ligne d'un enfant d'une manière rationnelle et organisée par l'utilisation judicieuse d'une application de surveillance pour Smartphone.