samedi, 01 avril 2017 12:26

Une mère poursuivit en justice par son "ado" pour une histoire de Smartphone

Ou : Quand les objets connectés transforment la jeunesse et le comportement, d'où l'intérêt de surveiller tout cela de très près.

Non, ce n'est pas une farce en ce 1er avril. Un adolescent aurait bien poursuivit sa mère en justice au motif que cette dernière avait confisqué son Smartphone. L'histoire se passe en Espagne où un adolescent mécontent de la punition de sa mère, l'attaque en justice pour mauvais traitement. Heureusement la justice espagnole a vu clair en son jeu.

Réaction excessive d'une jeunesse ultra-connectée

L'affaire s'est déroulée le 28 février dernier alors que la fête de l'Andalousie bat son plein en Espagne et qu'il s'agit d'un jour de vacances pour les écoliers.
Tout commence par une maman plus qu'excédée que son fils passe plus de temps sur son portable qu'à faire ses devoirs. En punition et, puisque l'ado ne semblait pas vouloir lâcher son précieux Smartphone, celle-ci a décidé de l'en priver et confisque l'appareil des mains de son fils.

Vous nous diez, tout cela n'a rien de très nouveau. En effet, quel parent n'a jamais confisqué le téléphone portable ou la console de jeu de son enfant pour qu'il puisse terminer ses leçons ?

L'ado de cette histoire ne l'entend pas de cette oreille et, ce qui aurait normalement du se transformer en dispute mère-enfant va se transformer en affaire devant les tribunaux.

L'histoire prend alors des proportions bien plus graves puisque l'enfant -rappelons le- seulement âge de 15 ans décide de dénoncer sa mère à la Guardia Civil (la police militaire espagnole). Ce dernier déclare avoir reçu des mauvais traitements.  

Une mère devant la justice

Après petite enquête, la justice remarque très vite qu'il ne s'agit pas du tout de mauvais traitement mais bien d'un enfant hautement contrarié à la suite d'une punition.

Outre le fait qu'évidemment, la justice ne poursuivra pas la maman, cette dernière lui a également donné raison sur le plan de la punition. En effet, la privation de Smartphone a été jugé de bon ton. La justice rappelle que la mère, a agi en vertu de son autorité parentale.

Cette histoire vous fais probablement sourire mais elle est malheureusement aussi, le reflet de notre ère numérique. Cela met en en lumière le phénomène de l'addiction aux Smartphones et autres objets connectés. Les enfants et les jeunes gens en règle générale sont aujourd'hui confronté à de réelles menaces. D'abord virtuelle mais très vite réelles.

Chez les parents du 21ème siècle, le sentiment d'être  totalement désemparé peut vite survenir face à cette addiction. Il est important de privilégier le dialogue, les règles de vie dans la maison et bien sûr, tout ce qui concerne le contrôle parental en règle général.

Dernière modification le samedi, 29 avril 2017 14:23